Méditation quotidienne

Prière
Lundi 29 novembre 2021
1e semaine de l'Avent

HYMNE
 

Debout ! Le Seigneur vient !
L’espérance nouvelle
Entre à flots dans nos vies.
Son mystère féconde
Un silence de foi.
Purifions-nous !

Debout ! Le Seigneur vient !
Bienheureux les convives
Au festin de l’amour.
Dieu lui-même s’invite
Et nous verse la joie.
Rassemblons-nous !

Le Seigneur vient !

 



PAROLE
 

 

Evangile selon Saint Matthieu 8,5-11
  
 

 Le centurion reprit :
« Seigneur, je ne suis pas digne
que tu entres sous mon toit,
mais dis seulement une parole
et mon serviteur sera guéri.
Moi-même qui suis soumis à une autorité,
j’ai des soldats sous mes ordres ;
à l’un, je dis : “Va”, et il va ;
à un autre : “Viens”, et il vient,
et à mon esclave : “Fais ceci”, et il le fait. »
À ces mots, Jésus fut dans l’admiration
et dit à ceux qui le suivaient :
« Amen, je vous le déclare,
chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi.
Aussi je vous le dis :
Beaucoup viendront de l’orient et de l’occident
et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob
au festin du royaume des Cieux. »

 


MÉDITATION

Le centurion romain, païen,

pressent que la seule façon pour que

guérisse son serviteur

est d'accueillir Jésus chez lui.

Mais il ne ce sent pas digne !

L'homme est- "digne" de recevoir Dieu ?

Aucune religion ne le croit !

Mais l'Evangile, et seulement l'Evangile,

nous montre un Jésus qui renverse

les codes, tous les codes forgés par l'esprit de l'homme.

Jésus rend caduques toutes les relgions

même la "religion" chrétienne

redevenue une religion.

Noël est le renversement tout ce que l'hommpe

a toujours pensé "raisonnable".

Jésus entre chez le centurion, chez Zachée..., chez moi...

C'est lui qui me rend non pas digne,

car de fait, qui en serait digne?

C'est lui qui, en entrant,

en naissant en nous,

nous rend ,non pas dignes,

mais qui nous sanctifie, nous guérit,

dans la mesure où nous l'accueillons avec joie.

Nous ne serons jugés ni sur notre misérable mérite,

ni sur les mérites acquis par Jésus,

ce qui encore une manière de voir de la "vieille" religion...

Dieu ne se révèle lui-même jamais

comme un Dieu qui se mérite !!!!

Il est un Dieu qui se donne

à qui l'accueille...

Un  Dieu qui veut nous rendre saints

comme lui-même est saint.

C'est définitivement autre chose...

Un autre centurion, ou le même?

le comprendra un jour

au Calvaire...

Et nous,

quand accueillerons-nous la Bonne Nouvelle ?

L'Avent est un temps favorable à notre

conversion, notre conversion vers lui.

PRIÈRE

Accorde-nous, Seigneur, d'attendre sans faiblir la venue de ton Fils, pour qu'au jour où il viendra frapper à notre porte, il nous trouve vigilants dans la prière, heureux de chanter sa louange.



Pensée du P. François Libermann
 

Encore un peu de patience, mon cher frère Auguste : le moment de la gloire approche de plus en plus, les noces de l’Agneau sans tâche vont s’accomplir, mais les préparatifs du festin donnent du travail et des peines. N.D. XIII/241

(Cette pensée quotidienne du P. Libermann est proposée par le P. Pierre Loubier, CSSP)


                                                             

Novembre :

06 Seigneur, Tu Gardes Mon ÂmeArtist Name

Autre site pour prier tous les jours :

Terres et eaux de Marmoutier

08 Source Qui Fait VivreArtist Name
00:00 / 02:52