Béatification
de Pauline Jaricot

Le 22 mai prochain, le pape François va béatifier une jeune française, Pauline Jaricot. Personne très attachante, elle a consacré sa vie à soutenir la mission de l'Eglise. Elle a fait prier à cette intention... Elle a lancé un mouvement de solidarité indispensable, l'Œuvre de la Propagation de la foi.
Elle gagne à être mieux connue. Et reste un exemple à suivre.


Venez à la veillée découverte
organisée à l'église de la Nativité à Saverne,
le dimanche 3 avril, à 18h30...
Temps de découverte et de prière.

Pauline Jaricot (1799-1862), adolescente
se laisse séduire par les illusions du monde.


à 17 ans, elle est touchée dans son coeur

et se sent appelée à se donner totalement à Dieu.


Elle veut communiquer l’amour du Christ qui la
brûle, à ceux qui ne le connaissent pas encore,
autour d’elle et dans le monde, ou réveiller
ceux qui vivent loin de Lui.


Contemplative mais aussi femme d’action,
elle met en place en 1819, à 20 ans,
les fondements de l’oeuvre de la Propagation
de la Foi
pour soutenir les missions,
oeuvre qui sera officialisée en 1822.


En 1826, à 27 ans, Pauline Jaricot fonde
le Rosaire Vivant, oeuvre destinée à raviver
la dévotion mariale par la récitation du chapelet.


Interpellée par les conditions misérables
de travail et de vie des ouvriers en soierie,
elle s’engage à leurs côtés lors des
insurrections des canuts en 1831 et 1834.


Cette prise de conscience l’amène
à vouloir créer une usine modèle à Rustrel
en 1845,avec le souci du respect de la dignité
humaine.

Ses objectifs demeurent
l’évangélisation du monde ouvrier et la lutte
contre les injustices sociales.


La guérison miraculeuse d’une petite fille,
reconnue en mai 2020 par le pape François,
fait que Pauline sera bientôt Bienheureuse.

PUB Veillée Pauline  - copie.jpg