Abolir ou accomplir ?



Prendre 10 minutes dans la journée de paix, de silence

pour méditer une Parole d'Evangile, une Parole qui donne du souffle, est-ce utile?

Cela vous est-il nécessaire ???


Voici la parole de ce mercredi 10 mars... :



HYMNE :

Dépouillez-vous ! Quand vous mourrez, vous perdrez tout ! Suivez votre exode à l’avance ! Tombe la mort ! Tombe le soir ! N’attendez pas qu’il soit trop tard Pour que Dieu vous donne naissance. Ne craignez pas De vous défaire, il recréera Ce que vous cédez de vous-mêmes ; Fermez les yeux ! Baissez vos fronts ! Venez mendier sa création Au fond des ténèbres humaines.

PAROLE :

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 18,21 - 35

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout se réalise. Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux. »

MEDITATION :

"Je ne suis pas venu abolir, mais accomplir"...

Quel bonheur que Jésus ait

prononcé cette parole...

Nous n'en avons de loin

pas saisi toute la portée...

Cela est vrai évidemment pour

l'Ecriture...

pour toute la révélation

dont Die a gratifié son peuple

au long des siècles de cheminement

avec lui...

Qui ou quoi de fait

pourrait abolir les 10 commandements...?

Ne voyons-nous pas ce que cela donne

quand nous les oublions

dans notre vie personnelle

ou quand les peuples les oublient

dans leurs mœurs

et dans leurs lois....

Mais ce principe

est aussi vrai plus largement...

Ainsi Dieu, quand il nous divinise

en Jésus le Christ

n'abolit pas notre humanité,

mais la respecte

et l'accomplit...

Le Père a engendré l'humanité de Jésus

à la vie divine...

Il en est de même pour nous dans la

participation à sa Résurrection.

Nous serons des êtres humains

ressuscités

et pas du tout des anges...

heureusement !

Ainsi en devrait-il

être aussi pour le pain

de l'Eucharistie

qui est du pain eucharistié...

Ainsi en devrrait-il

aussi être pour le prêtre

qui par l'ordination

ne devient pas autre chose... de sacré...

mais un humain au service

de tous les prêtres en Christ,

les baptisés...

Faisons aujourd'hui,

jour de Carême,

par la grâce de Dieu,

un pas en notre accomplissement

que lui seul peut réaliser

pour nous, et avec nous.

PRIÈRE :

Seigneur,

tu nous accordes ce temps de Carême

pour nous former à la vie avec le Christ

et nous alimenter de ta parole ;

que notre effort de péni­tence

nous obtienne la fidélité à te servir

et le goût de te prier d’un même cœur.

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout