Un singe homme, un homme singe ?

La nouvelle est tombée cette semaine écoulée :

ça y est... on y est... c'est déjà dans l'éprouvette...

Des cellules humianes ont été mélangée à des cellules de grand singe...

Et cela ne s'est pas passé dans une lointaine dictature, mais chez nous, par des équipes françaises, chinoises, américaines...

j'avoue que cela m'a médusé, cloué sur place... Et vous ?

Est-ce là le progrès ?




Ou alors, si vous préférez :



Alors il semble que cela soit autorisé... dans les éprouvettes... pour voir... pour... Et on a bien sûr tout de suite jeté cette "soupe" épouvantable...

Est-ce vrai, messieurs ? peut-on encore vous croire ?


Bon, les grecs rêvaient de chimères... des hommes-lion, des licornes... C'est drôle... mais ce ne sont que des chimères... N'est-ce pas ?


Franckenstein, dans son château, lui, il rêvait à quoi ??? Mais c'est du roman, bien sûr...


Mais là... c'est pour quand ???


Mais pourquoi donc faire cela ?

Deux raisons sont avancées :

- Faire progresser la recherche, la science...

Mais pour quoi cette recherche ? Pour quelle sélection ? Pour quel eugénisme ? Tout ce qui est possible est-il pour autant bon ?


- Améliorer l'homme :

mais est-ce ainsi qu'il faut améliorer l'homme ?

Est-ce ainsi que l'homme va de fait s'améliorer ?

Le transhumanisme, un rêve ou un cauchemar ?

Et un homme-singe ou un homme-cochon fera-t-il ofrcément progresser l'humanité ?


Qu'en pensez-vous ???


* Cette réflexion m'est inspirée par une chronique de Christiane Rancé dans le journal "La Croix" du 22 avril 2021.

Posts récents

Voir tout