2e semaine de Carême

Mercredi 3 MARS

HYMNE :

Dans le désert, je cherche ta Face.
Dans le désert, ton pain me nourrit.
Je ne crains pas d’avancer sur ta trace.
C’est pour ma soif que ton eau vive jaillit !

R/ Promis à toi dans la justice,
Promis à toi dans l’amour,
Dans la fidélité,
Comme je suis connu, je connaîtrai !

Dans le désert, j’entends ta Parole,
Dans le désert, loin de la rumeur,
Le souvenir de ta Loi me console.
Ô Dieu caché, tu veux parler à mon cœur !

Dans le désert, j’aspire ton souffle,
Dans le désert, habite l’Esprit.
Il est la force, au matin, qui me pousse.
Il est le feu qui me précède la nuit !

 

PAROLE :

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 20,17-28

 

Jésus, montant à Jérusalem,
prit à part les Douze disciples
et, en chemin, il leur dit :
« Voici que nous montons à Jérusalem.
Le Fils de l’homme sera livré
aux grands prêtres et aux scribes,
ils le condamneront à mort
et le livreront aux nations païennes
pour qu’elles se moquent de lui,
le flagellent et le crucifient ;
le troisième jour, il ressuscitera. »

Alors la mère des fils de Zébédée
s’approcha de Jésus avec ses fils Jacques et Jean, et elle se prosterna pour lui faire une demande.
Jésus lui dit : « Que veux-tu ? »
Elle répondit :
« Ordonne que mes deux fils que voici
siègent, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche,
dans ton Royaume. »
Jésus répondit :
« Vous ne savez pas ce que vous demandez.
Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire ? »
Ils lui disent :
« Nous le pouvons. »

MEDITATION :

Que vaut vraiment

la demande des fils de Zébédée,

dans cet Evangile

par leur maman interposée ???

D'un côté,

elle est humaine, tellement humaine :

la réussite, la gloire, le pouvoir... ?

D'un autre,

elle dit peut-être quand même

un attachement, un bel attachement

à Jésus...

Être à sa droite, à sa gauche...

Faisons preuve

sur notre chemin de Carême

de cet attachement sincère

quelles que soient les aspérités du chemin,

à Notre Seigneur.

PRIÈRE :

Donne à ta famille,

Seigneur,

de progresser

en faisant toujours ce qui est bon ;

assure-lui le nécessaire en cette vie

pour la conduire aux biens du Royaume.

Février : Profitons du temps, du calme que nous offre ce mois qui est encore un mois d'hiver, pour apprendre et pratiquer cette prière si simple,

la prière du cœur : "Seigneur Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi, pécheur".

11 Si tu savais le don de DieuArtist Name
00:00 / 05:12
19 Je Suis Un Petit Ânon (Edit 21-34).mArtist Name
00:00 / 06:27