top of page

Disciples d'Emmaüs

Dernière mise à jour : 10 mai

QUI SONT-ILS ?


Qui étaient les disciples d'Emmaüs ? Deux hommes ?
Les disciples d'Emmaüs

Relisons d'abord ce récit si surprenant.....

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 24, 13 - 35

Le même jour (c’est-à-dire le premier jour de la semaine),deux disciples faisaient route vers un village appelé Emmaüs, à deux heures de marche de Jérusalem, et ils parlaient entre eux de tout ce qui s’était passé.


Or, tandis qu’ils s’entretenaient et s’interrogeaient,Jésus lui-même s’approcha, et il marchait avec eux.Mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître.Jésus leur dit :« De quoi discutez-vous en marchant ? »Alors, ils s’arrêtèrent, tout tristes.L’un des deux, nommé Cléophas, lui répondit :« Tu es bien le seul étranger résidant à Jérusalem qui ignore les événements de ces jours-ci. »Il leur dit :« Quels événements ? »Ils lui répondirent :« Ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth, cet homme qui était un prophète puissant par ses actes et ses paroles devant Dieu et devant tout le peuple : comment les grands prêtres et nos chefs l’ont livré, ils l’ont fait condamner à mort et ils l’ont crucifié.Nous, nous espérions que c’était lui qui allait délivrer Israël.Mais avec tout cela, voici déjà le troisième jour qui passe depuis que c’est arrivé. À vrai dire, des femmes de notre groupe nous ont remplis de stupeur. Quand, dès l’aurore, elles sont allées au tombeau, elles n’ont pas trouvé son corps ;elles sont venues nous dire qu’elles avaient même eu une vision :des anges, qui disaient qu’il est vivant.Quelques-uns de nos compagnons sont allés au tombeau, et ils ont trouvé les choses comme les femmes l’avaient dit ;mais lui, ils ne l’ont pas vu. »I


ll leur dit alors :« Esprits sans intelligence ! Comme votre cœur est lent à croire tout ce que les prophètes ont dit ! Ne fallait-il pas que le Christ souffrît cela pour entrer dans sa gloire ? »Et, partant de Moïse et de tous les Prophètes, il leur interpréta, dans toute l’Écriture, ce qui le concernait.

Quand ils approchèrent du village où ils se rendaient, Jésus fit semblant d’aller plus loin. Mais ils s’efforcèrent de le retenir :« Reste avec nous, car le soir approche et déjà le jour baisse. » Il entra donc pour rester avec eux.

Quand il fut à table avec eux, ayant pris le pain, il prononça la bénédiction et, l’ayant rompu, il le leur donna.Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent, mais il disparut à leurs regards.Ils se dirent l’un à l’autre :« Notre cœur n’était-il pas brûlant en nous, tandis qu’il nous parlait sur la route et nous ouvrait les Écritures ? »À l’instant même, ils se levèrent et retournèrent à Jérusalem.Ils y trouvèrent réunis les onze Apôtres et leurs compagnons, qui leur dirent :« Le Seigneur est réellement ressuscité :il est apparu à Simon-Pierre. »À leur tour, ils racontaient ce qui s’était passé sur la route, et comment le Seigneur s’était fait reconnaître par eux à la fraction du pain.


Mais qui étaient donc ces "disciples d'Emmaüs" ?

Deux hommes ? 

Mais pourquoi donc ?

Parce que des disciples ne pourraient être que des mâles ?

Cleopas est un homme, sûr !

Mais Saint Jean dit dans son Evangile qu'il y avait au pied de la croix de Jésus (20,19)

une certaine Marie de Cleopas... ce qui pourrait bien signifier : femme de Cleopas !

Il seraient donc les deux, homme et femme, 

et mieux encore mari et femme,

Cleopas et son épouse Marie...

N'est-ce pas pas tellement plus "normal" ?

Un couple... qui a suivi Jésus...

parmi tous les disciples qui suivaient Jésus sur les route...

Il y avait des hommes, autant de femmes (ce qui était extraordinaire pour l'époque !)

Et voilà qu'il y avait des couples... Et ça, c'est vraiment épatant !

Avec des enfants ?

Tiens, on n'a jamais pensé à ça...

Voilà donc, un de ces couples,

et pas n'importe lequel... si la femme était du dernier carrré au pied de la Croix...!

alors que les Grands, on n'en parle même plus...

Et les voilà... qui rentrent chez eux... l'après-midi du dimanche de Pâques...

à quelques heures de la Résurrection de Jésus...

Un couple qui rentre chez lui... démoli... triste...... sans perspective...

Et les voilà qui arrivent... mais où donc arrivent-ils ?

Au village... chez eux... bien sûr...

On a toujours imaginé qu'ils descendent dans une auberge

mais pourquoi donc... ?

Il n'en est pas question dans le récit...


Ils arrivent en fait... chez eux...

Et ils invitent cet étranger si sympathique

qui a fait route avec eux et qui leur a réchauffé le cœur...

Ils l'invitent chez eux... dans leur maison...

à rester "avec eux" comme c'est dit dans le texte...

Jésus reste "avec eux"... voilà la seule chose qu'il désire...

qu'il a toujours faite... partout où il passé... Il a demeuré avec eux...

avec les Lévy... avec les Marthe et Marie... avec Zachée ... avec tous les pécheurs...


Il reste "avec eux"... le rêve... son rêve...

Et c'est à la fraction du pain qu'ils le reconnaissent...

Mais oui, c'est lui... !

Comment avons-nous pu être si aveugles ? 

Alors que notre cœur brûlait déjà

de ce feu que lui seul sait allumer au cœur de l'humain... 


Une des toutes premières rencontres de Jésus

que Jésus réalise de sa pleine initiative

est donc en faveur d'un couple.... Clépoas et sa Marie...

avant les disciples... plus tard... tout à l'heure... le soir venu...

avec un couple... un couple premier sauvé... un couple ressuscité...


Et c'est un couple qui va courir dans la nuit... rejoindre les disciples...

rejoindre l'Eglise... la première Eglise... le bébé Eglise...

qui se retrouve portes fermées au cénacle...

un couple... Il y avait donc là aussi ... un couple... des couples ? Certainement !

Décidément, l'Eglise dès le premier soir n'a pas non plus tout à fait

le visage qu'on a toujours cru devoir nous présenter !


Je n'avais jamais pensé à tout ça...

Et vous ?

C'est tellement plus vrai !

48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page